Edito de la semaine

BONHEUR SOUS CONDITION DE RESSOURCES

Quiconque a un peu vécu sait que le cerveau est le lieu de dilection de « cet amour tendre, purement spirituel », qui pousse le politicien à vouloir faire le bonheur de l’humanité.

De quoi te plains-tu camarade ? Tu vis dans un beau pays. Certes l’argent n’y fait pas le bonheur. Mais les hommes y naissent et vivent égaux en droits. Et les politiciens y veulent faire ton bonheur.

Hélas, le malheur veut que les politiciens fassent souvent le contraire de ce qu’ils croient faire. Ils ignorent, ou ont oublié depuis longtemps, ce que Voltaire disait de lui-même : « Le matin je fais des projets, et le long du jour je fais des sottises. »

Ces étourdis ne pensent jamais à toutes les conséquences de leurs promesses et de leurs actes. L’exécution appelle leurs repentirs inspirés par la peur récurrente d’enrichir trop de monde et la volonté farouche de ne pas augmenter le coût de la pauvreté.

C’est ainsi que les bonnes œuvres sont bien vite mises sous le boisseau des conditions de ressources. C’est pourquoi les classes moyennes sont maintenues dans la médiocrité. Et c’est par là que s’étiolent les grands desseins.

Notre action politique est souvent entravée par des hésitations avant les décisions et des remises en cause en cours d’exécution. Les unes et les autres ont une cause commune. En leurs pensées préparatoires, les décideurs du pays de Descartes, qui pourtant se croient cartésiens, omettent d’appliquer le premier et le quatrième principe de la célèbre méthode de notre glorieux penseur. Pour nous épargner la confusion d’esprit dont ils sont coutumiers chacun ferait bien, comme René, « d’éviter soigneusement la précipitation et la prévention » et « de faire partout des dénombrements si entiers, et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre. »

On pourrait constater de nombreux cas de contravention à ces règles élémentaires d’hygiène mentale. Nous prendrons pour exemple cette mesure relative à l’extension de l’assiette de la CSG qui défraie la chronique et laisse entrevoir des effets inattendus par ceux qui pourtant devraient s’attendre à tout.

L’idée est généreuse et peut paraître judicieuse de privilégier le travail et de faire contribuer les retraités à la solidarité générale.

Mais dans leur précipitation et leurs préventions, les tenanciers du pouvoir ont omis de dénombrer toutes les catégories de population qui, sous ce vocable de retraité, ont le plaisir ou la peine de faire durer leur vie en ce bas monde.

Soyons justes, ils ont eu « l’intelligence » de penser que tous les retraités ne sont pas riches et ont prévu des mesures compensatoires pour les plus démunis.

Mais la bêtise a vite émergé quand il a fallu départager pauvreté et richesse. La logique cartésienne eût exigé qu’en nos temps heureux, un « riche hors plafond de la pauvreté selon la norme » puisse se payer une maison de retraite ! C’est loin d’être le cas.

Les retraités qui paient la taxe d’habitation à leur maison de retraite avaient été oubliés de la compensation imaginée par les fiscalistes qui jouent à déplacer les taxes comme d’autres s’amusent au jeu de taquin. C’est désormais promis, ils ne seront pas lésés.

Mais les lésés comptez-vous, la liste n’est pas close.

Risquons-nous à dénombrer quelques catégories de retraités absentes des préoccupations de nos grands bienfaiteurs.

Certes il faut tenir compte de cette génération d’après guerre aisée, dynamique et nombreuse, abusivement érigée en stéréotype de la société. Elle « se l’est peut-être coulée douce » mais nombre d’entre eux n’ont pas été exempts de la maladie, des misères de l’âge, des conséquences de la crise.

Elle ne doit pas enterrer trop tôt ses aînés qui l’avaient choyée après avoir guerroyé, pâti ou grandi au temps des restrictions alimentaires, travaillé dur pour reconstruire et rétablir l’économie ruinée par la guerre.

C’est une bien curieuse idée d’appauvrir les vieux au moment où chacun a besoin de plus de ressources pour se soigner, se chauffer, assumer ses dépendances croissantes, s’épargner l’angoisse et l’humiliation de devoir faire appel à l’assistance collective.

Nombreux sont les pauvres riches officiels qui passent désormais le plus clair de leur temps à observer individuellement les carences collectives de l’organisation de la société d’assistance, dans les files d’attente des médecins, dans les hôpitaux, dans les maisons de retraite. Quand vient le temps de l’incontinence, nul ne peut leur faire prendre des vessies pour des lanternes !

Enfin, de nombreuses personnes âgées n’ont pas acquis de droits propres à une pension de retraite et sont menacées d’appauvrissement tout en restant au-dessus du seuil de la pauvreté administrative. Ce sont surtout des femmes qui appartiennent à des générations n’ayant guère connu le travail féminin. Elles sont susceptibles de n’avoir brutalement pour seul revenu qu’une pension de réversion qui se fait attendre, et doivent faire face à un fisc qui ne sait pas attendre.

Finalement, gâteau sous la cerise, au voisinage du fatidique et arbitraire seuil entre pauvreté et richesse, les « riches les plus pauvres » vont devenir plus pauvres que les « pauvres les plus riches ». Ô logique ! Ô égalité ! Ô justice ! Qu’ont-ils fait de vous ces écervelés ?

Jeunes gens qui voulez faire le bonheur de l’humanité, commencez par en recenser les malheurs. Sans répétition, mais sans omission. Et considérez les réalités, non par des statistiques malgré le poids du passé, mais en leur dynamique.

Il est clair qu’en disant cela, je sombre dans la politique qui ressemble toujours plus à une maladie mentale. Il va falloir que je songe à me faire soigner.

En attendant, je m’efforce d’être un imbécile heureux.

Pierre Auguste 
Le 18 octobre 2017

 

Les nouveautés de l'accord interprofessionnel sur la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013

Qualifié de "premier accord sur l'emploi depuis quarante ans" par le Président de la République, l'accord sur l'emploi signé le 11 janvier 2013 par les partenaires sociaux était très attendu par les employeurs.

Cet accord se révèle au premier abord positif et semble répondre à un objectif commun pour le patronat et les salariés : la santé économique de l'entreprise et donc sa pérennité. Il apporte plus de souplesse aux entreprises tout en offrant un soutien et des avantages supplémentaires aux salariés.

Cet accord s'articule principalement autour de cinq axes.

 

Lire la suite...

 

Spécificités du processus de recrutement d'un salarié handicapé

Pour remplir leurs obligations légales ou tout simplement pour favoriser l'insertion de personnes handicapées, de nombreuses entreprises diffusent des offres d'emploi spécifiques mentionnant la qualité de handicapé du profil recherché. Ainsi, sans le savoir, ces entreprises se mettent hors la loi.

Le collège de la haute autorité rappelle qu'en vertu du principe de non-discrimination tous les postes doivent êtres ouverts à tous sauf inaptitude médicalement constatée.
Par conséquent, les offres d'emploi réservées aux personnes handicapées sont interdites par les articles 225-1 et 225-2 du code pénal.

Tel est le cas des offres comportant, par exemple, la mention «poste réservé aux personnes en situation de handicap».
Une candidature sur une offre d'emploi réservée à des personnes handicapées ne pourrait être rejetée sur le seul fondement de l'absence de handicap.

Lire la suite...

 

Offre spéciale professionnels du recrutement

Offre aux cabinets de recrutement

Cabinets de recrutement
agences d'interim 
agences de communication

4 mois pour le prix de 3 mois

Valable jusqu'au 31 10 2017

Cette offre exceptionnelle vous permet, en moins de 2 ventes* à vos clients en 4 mois, de proposer une diffusion d'autant d'offres que vous voulez sur tous nos sites spécialisés.
Passez toutes vos offres d'emplois et accédez à toutes nos cvthèques spécialisées pendant 4 mois pleins pour le prix de 3 mois.

Lire la suite...

 

Commerce à domicile, VDI, statut d'autoentrepreneur : Attention à la Vente Pyramidale

Souvent présentée de manière flatteuse, la vente à domicile séduit de plus en plus de personnes.

Horaires souples, liberté d'organisation, retour sur investissement exceptionnel sont des arguments largement mis en avant par les sociétés proposant ce statut.

La crise économique actuelle accélérant le nombre de reconversions professionnelles, le statut de VDI a déjà séduit plus de 230 000 personnes.

Si ce statut semble au premier abord alléchant, force est de constater que de nombreux pièges attendent les nouveaux venus.

 

Lire la suite...

 

Alerte arnaques

fotolia_45574880_xs
Alerte arnaques


Une arnaque scandaleuse, touchant les demandeurs d’emplois, se développe de plus en plus.

Elle peut conduire l'infortuné qui tombe dans le piège à rencontrer de sérieux problèmes.

Nous voulons alerter les demandeurs d'emplois afin qu'ils ne tombent pas dans le mauvais plan qui leur est tendu et qui peut les entrainer dans de graves difficultés.

Lire la suite...

 

Météo mails

fotolia_36429885_xsMétéo mails : Quelques informations sur l'état de l'acheminement des mails... et par conséquent sur les services d'adresses emails que vous avez intérêt à utiliser... ou à éviter.

Vous faites appel à nos services pour trouver un emploi ou pour trouver un salarié. Le sujet est des plus sérieux. Vous nous faites confiance pour vous alerter d'offres ou de demandes qui nous parviennent; ce qu nous faisons.

Des fournisseurs d'accès, des fournisseurs de webmails et hébergeurs de sites internet sont tout à fait fiables et sérieux. D'autres ne le sont absolument pas , nous en avons les retours et allons vous en informer de manière à ce que vous soyiez en mesure de choisir le bon fournisseur qui vous aidera à trouver ce que vous cherchez...

Lire la suite...

 

La redéfinition juridique du harcèlement sexuel

harcelement sexuelLa nouvelle loi relative au harcèlement sexuel a été définitivement adoptée par le Parlement et est parue au Journal officiel du 7 août 2012.

Elle met fin au vide juridique créé trois mois plus tôt par le Conseil Constitutionnel et apporte une protection renforcée des victimes, une définition plus précise du délit et une sécurité juridique qui faisait tant défaut auparavant.

 

Lire la suite...

 

Rémunération et politiques salariales

La gestion des rémunérations a toujours été très stratégique pour les entreprises.
D'une part car les frais de personnels représentent une part importante des coûts de fonctionnement, d'où l'importance de les maîtriser, d'autre part car ils influent directement sur l'implication des salariés et leur sentiment de reconnaissance.

Une politique de rémunération bien réfléchie permet à l'entreprise de mettre en avant ses valeurs et sa stratégie et ainsi de fédérer et d'orienter les actions des salariés autour de ses axes de développement.

 

Lire la suite...

 

L'interdiction des discriminations fondées sur le handicap

Afin de promouvoir l'emploi des personnes handicapées, la loi n°87-517 du 10 juillet 1987 a institué un dispositif, dit d'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, imposant à tout employeur qui occupe au moins vingt salariés de prendre des mesures pour favoriser l'insertion professionnelle des personnes handicapées, à hauteur de 6% de son effectif.

Cette obligation a été renforcée par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 qui prévoit la majoration, à compter du 1er juillet 2010, de la contribution demandée aux entreprises du secteur privé n'ayant pas pris les mesures nécessaires.

Tant le droit communautaire que le droit interne consacrent le principe général d'égalité de traitement en matière d'emploi et de travail prohibant les discriminations fondées, notamment, sur le handicap.

Lire la suite...

 

La démarche qualité remonte à l'age de pierre

Diane chasseresseComme le disait de toute chose un célèbre chroniqueur, la démarche qualité remonte à la plus haute antiquité.
Lorsque l'homme préhistorique s'est mis à tailler la pierre, puis à la polir, il recherchait déjà la qualité...

Lorsque Colbert faisait procéder au contrôle des fournitures nécessaires aux armées du roi, et en s’assurant que le trésor ne fut pas grugé, il recherchait la qualité. Dans le même temps il faisait planter des forêts de chênes dans la perspective de doter le royaume de bons bois d'œuvre pour la construction navale. Comme on dirait aujourd’hui, il inscrivait ces plantations dans une perspective de développement durable. Il nous en reste notamment la forêt de Tronçais dont les bons bois servent encore aux bons tonneliers à faire de bons fûts pour bien vieillir nos bons vins. La qualité est une longue et patiente pratique...

Lire la suite...

 

La croissance ne peut provenir que de l'action

croissanceL'attentisme est la plus mauvaise posture qui puisse être adoptée par tout entrepreneur.

Beaucoup imaginent une automaticité du revenu alors que les entreprises industrielles ou de service ne récoltent de profit que de l'investissement et du travail qu'elles mettent en oeuvre.

L'assistanat menace y compris celui qui se croyait bien au dessus de lui.

Lire la suite...

 

Initier une démarche Qualité au sein des Ressources Humaines

La notion de qualité devient une préoccupation générale dans les entreprises et dans les directions des ressources humaines en particulier.

L’intérêt de cette démarche est d'intégrer les apports et les exigences de la démarche qualité au sein du service Ressources Humaines afin d'améliorer l'efficacité de la prestation de service et de se situer dans un processus d'amélioration continue des compétences.

Le salarié pend la place du client pour lequel il faut essayer de répondre aux besoins en termes de planification de son activité, de sa carrière, du management de ses compétences et de son suivi dans son implication organisationnelle.

En 2002 l’Association Française de Normalisation a diffusé le document FD X 50-183. Celui-ci détaille les Outils de management des Ressources humaines dans un système de management de la qualité, plus précisément le management des compétences.

Lire la suite...

 

inscrivez vous à la lettre

newsletterInscrivez vous gratuitement à notre lettre spécialisée.

Indiquez dans le champ "demande" les mots clefs concernant les sujets qui vous intéressent, le secteur d'activité, les types de profils, les types d'offres qui vous intéressent...

Nous vous adresserons "la lettre" comportant les informations adaptées sur mesure à vos centres d'intérêt.

Inscrivez vous GRATUITEMENT à notre newsletter

 

 

Sites d'emploi de commerciaux


commerciauxTous les sites emplois et stages de commerciaux et ventes

Nous avons rassemblé pour vous tous les sites spécialisés pour les commerciaux sur lesquels vous pouvez diffuser :
- des offres d'emplois et de stages,
- des demandes d'emplois et de stages,

Lire la suite...

 

La responsabilité sociétale des entreprises : le défi du développement durable

Avec la parution de la norme ISO 26000 fin 2010, le DRH a dû relever le défi de devenir Directeur des ressources humaines et du développement durable et faire en sorte que tous les acteurs, dirigeants, managers, salariés, IRP, contribuent par leurs actions et leurs comportements à ce que l'entreprise assume toutes ses responsabilités sociales, sociétales et environnementales.


Mettre en place des chartes de relations avec les fournisseurs et les clients, préparer l'obtention de labels, favoriser les engagements citoyens, collectifs et individuels, et rendre compte des actions menées est devenu nécessaire.

Partie intégrante et souvent oubliée, le volet du développement durable consacré à l'humain doit être renforcé.

Lire la suite...

 

Le système d'appréciation de l'entreprise ou comment évaluer ses salariés

Si l'entretien d'évaluation est avant tout perçu comme un outil au service de la performance de l'organisation, il est également un outil au service de la stratégie du salarié.

Une démarche d'appréciation bien conduite va permettre de mettre en phase les intérêts de l'entreprise et ceux des salariés dans le cadre du déploiement de la stratégie d'entreprise. Il ne s'agit pas d'évaluer les personnes en tant que telles, mais d'évaluer la qualité des prestations individuelles et collectives.

C'est un levier puissant pour la mesure des contributions individuelles et l'évaluation des compétences.

 

Lire la suite...

 

Former ses salariés

Depuis de nombreuses années la formation s'envisage comme un levier incontournable du développement de l'entreprise et des compétences des salariés.
Selon l'article 6111-1 du code du travail « la formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale ».

Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Lire la suite...

 

Recruter

RecruterSi chaque employeur est libre d'embaucher le candidat de son choix ; étant le seul juge des besoins de l'entreprise, du profil demandé et des capacités présentées, il doit cependant respecter les règles d'embauche et accomplir les formalités requises.

Etapes, interdictions, modalités, voici le vade-mecum d'un recrutement réussi.

 

Lire la suite...

 

Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences


GPECL'objectif de la GPEC est de faire correspondre les compétences des salariés à l'activité de l'entreprise et à ses perspectives d'évolution, en identifiant les compétences critiques qu'il faut conserver, développer ou acquérir à court ou moyen terme.

Il s'agit donc d'une véritable démarche d'ingénierie des Ressources Humaines visant à concevoir, mettre en œuvre et contrôler des politiques et des pratiques visant à réduire de façon anticipée les écarts entre les besoins et les ressources de l'entreprise, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Lire la suite...

 

Auto-entreprenariat

auto entreprenariatLa  Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a instauré le statut de l'entrepreneur individuel communément appelé auto-entrepreneur avec comme date d'application le 1° janvier 2009.

A la date du 21 juillet 2009, 182 000 personnes avaient été enregistrées alors que le gouvernement tablait initialement sur 200 000 auto-entrepreneurs pour l'ensemble de l'année.

Ce statut s’adresse en particulier aux personnes qui ne veulent pas nécessairement créer une société commerciale pour exercer leur nouvelle activité et souhaitent pouvoir débuter ou arrêter facilement leur activité indépendante (étudiants, salariés, fonctionnaires, demandeurs d'emploi ou retraités).

Les charges sociales et fiscales sont payées par un prélèvement libératoire mensuellement ou trimestriellement calculé sur le chiffre d'affaires.
Ce régime se veut le plus simple possible pour créer une activité indépendante.

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 8 de 9

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
195 Visiteurs connectés